438835[1]

Les Gardiens de la Galaxie 2 (Guardians of the Galaxy Vol. 2)

Sorti le 26 avril 2017

2h16

Action, Comédie, Science-Fiction

De James Gunn Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista...

Distribué par Walt-Disney-Logo

Cimemas_Gaumont_Pathe_(les)_logo3dMusicalement accompagné de la "Awesome Mixtape n°2" (la musique qu'écoute Star-Lord dans le film), Les Gardiens de la galaxie 2 poursuit les aventures de l'équipe alors qu'elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu'ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l'univers Marvel.

Les Gardiens de la Galaxie 2 : Photo Chris Pratt, Dave Bautista, Karen Gillan, Michael Rooker, Pom Klementieff

Alors que le premier volet des aventures des Gardiens de la Galaxie avait marqué un renouveau dans le style des films Marvel, ce second volet marquera le retour aux sources des films Marvel avec un film très très conventionnel et dans la droite lignée des précédents films du studio.

Il est vrai que le premier volet avait apporté un petit souffle de nouveauté dans le style et dans le ton donné aux films Marvel mais ce second volet rentre dans le moule déjà usé des autres productions du studios. On a clairement réutilisé les vieux moules qui avaient servi pour les premiers films (Iron Man, Captain America, Thor...).

Les Gardiens de la Galaxie 2 : Photo

Si l'on doit réellement faire la comparaison entre le premier et le second film, on sent clairement qu'il y a une perte de qualité sur le second film. Tout en restant assez fun, ce second volet n'arrive pas à atteindre le niveau du premier film.

Ce second volet est moins fun, moins drôle... il y a du moins un peu partout dans ce qui avait fait l'originalité du premier film.

Le film démarre sur une scène dans les années 80, comme pour le premier film et après cette introduction, on se retrouve devant une aventure des Gardiens, et alors qu'ils affrontent un monstre, on se penchera sur Baby Groot en train de danser en guise de générique. Puis le film démarre assez vite, mais cale tout aussi rapidement, car on se retrouvera devant un film dont l'aventure est totalement déséquilibrée.

Les Gardiens de la Galaxie 2 : Photo Michael Rooker

Le film avance assez mollement, alternant les scènes faisant avancer l'histoire, et les scènes totalement inutiles qui n'apporteront rien à l'histoire. Dans son ensemble, le scénario est déséquilibré, mou et on sent que les scénaristes ne savaient pas trop où aller avec cette histoire. Il faut dire que ce second volet s'est développé plus vite que le premier, ce qui pourrait expliquer la qualité en baisse de ce film.

De plus, on nous amène sur plusieurs événements plus ou moins mineurs dans l'histoire, mais c'est soit mal amené, soit c'est mal développé. La relation entre Star-Lord et Rocket, ou celle entre Gamora et Star-Lord, ou celle de Gamora avec Nebula... on n'arrête pas d'essayer de développer quelque chose, mais sans jamais aller plus loin. Après, certains points sont amenés maladroitement et l'arrivée de certains personnages aussi.

À quoi sert d'avoir montré Stakar Ogord (Sylvester Stallone) durant le film et en scène durant le générique ? On sent que l'on veut développer quelque chose, mais cela ne sera pas avant le prochain film, donc aucun intérêt. Et presque tout le film, on se pose des questions sur l'intérêt de tels personnages ou de telles scènes. Alors que l'on pouvait considérer que le scénario du premier film était soigné, ce second volet semble très fouillis, un peu fourre tout. Et les scènes durant le générique n'apportent pas grand-chose non plus, on a l'impression que ce sont des scènes coupées qui ont été mises là pour remplir le générique et faire quelques clins d'œil aux fans des comics.

Les Gardiens de la Galaxie 2 : Photo Kurt Russell

Le seul bon point de développer dans le scénario, c'est le méchant de l'histoire. C'est le seul qui a une histoire réellement développée et évolutive avec un personnage réellement important. Et c'est cela qui est triste, car tous les autres personnages sont mis de côté et l'on ne cherche pas à les faire évoluer depuis le premier film.

Le premier film était également très drôle, et dans ce second volet, l'humour est tellement timide qu'au final, tout ce qui sera drôle se retrouve dans la bande-annonce.

Et même la BO souffre un peu. Même si entre les deux films, on reste tout de même sur le même créneau musical, entre le premier et le second film, il faut constater qu'il y a une diminution au niveau des titres et que certains se répètent inutilement. De plus, la version modifiée de The Chain par Fleetwood Mac n'apparaît pas dans le film alors que dans la bande-annonce oui. Le titre phare de la bande-annonce ne sera présent que pour quelques mesures et toujours les mêmes.

Les Gardiens de la Galaxie 2 : Photo

Heureusement que tout n'est pas en perte de vitesse dans ce second volet.

Heureusement que visuellement, entre le premier et le second film, il n'y a pas de perte de qualité. Ce second volet offre des images encore plus belles que pour le premier film, et encore plus quand il s'agit des scènes spatiales, et que ce soit lors d'une bataille ou tout simplement par le décor (espace ou les décors des différentes planètes).

Une autre chose qui n'a pas changé par rapport au premier volet, c'est la 3D. Déjà dans le précédent volet, on pouvait noter que la 3D n'était pas des plus impressionnante avec des plans avec une profondeur limitée et des sorties d'écran inexistantes. Et comme il s'agit à nouveau d'une conversion, ce second volet ne sera pas meilleur au niveau de la 3D, c'est exactement la même-chose. Ce qui est illogique de faire une conversion plutôt qu'un tournage directement en 3D, vu que la plus grosse partie du film est tournée sur fond vert.

 

Ce second volet des aventures des Gardiens de la galaxie est en perte de vitesse en comparaison du premier volet. Alors que le premier film était sorti du moule classique des films Marvel avec un film plus fun et plus barré que les précédentes productions, ce second volet est tombé dans le moule déjà bien usé des productions Marvel dans la lignée des premiers films. En fait, ce second volet est en perte de vitesse pour tout. Que ce soit l'humour, l'histoire, le développement et tout ce que l'on veut, on se retrouve devant une version plutôt light avec un scénario plus proche du fourre-tout contrairement au premier volet bien plus soigné. Heureusement, la qualité visuelle ne change pas, elle est toujours d'excellente qualité et encore plus avec les décors. Et pour ce second volet, tout comme le premier, la 3D est très limitée, car c'est une conversion qui fait que la profondeur est limitée et que les sorties d'écrans sont inexistantes. En plus court, ce second volet des Gardiens de la Galaxie est moins bon que le premier et ressemble à une énième production Marvel.

111