487327[1]

Get Out

Sorti le 03 mai 2017

1h44

Thriller

De Jordan Peele Avec Daniel Kaluuya, Allison Williams, Catherine Keener...

Distribué par universal-logo-bw_6637282

Cimemas_Gaumont_Pathe_(les)_logointerdiction-12-ans

Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

Get Out : Photo Daniel Kaluuya

Get Out, un thriller aux critiques dithyrambiques, ce qui est assez étonnant pour un film produit par BlumHouse, car les films réussis produits par BlumHouse se comptent sur les doigts d'une main, et en fait il ne faudra que 2 doigts pour les deux premiers volets d'Insidious.

Et comme à chaque fois avec un film BlumHouse, une promo efficace pour un film inefficace.

Get Out : Photo Marcus Henderson

Alors que ce thriller démarre assez rapidement et efficacement, c'est assez brutalement que le film va appuyer à fond sur le frein, et il ne faudra se contenter que de quelques jump scare à deux balles et une ambiance plutôt glauque. Pas une ambiance à vous faire peur, car ce thriller ne fera pas peur, c'est surtout l'ambiance malsaine et la gêne occasionnée devant ce film qui ressortiront durant la séance.

On aurait pu espérer que le film se penche sur cette histoire d'hypnose, mais le film tombe très rapidement dans le vide pour se rattraper à un truc "fantastique/surnaturel" à deux sous, et qui du coup, manque de développement, car cela ne sera torché que sur les 15 dernières minutes du film.

Un bon démarrage, 15 dernières minutes intéressantes et 1h20 de vide. Un parfait exemple des productions BlumHouse, c'est-à-dire, une bonne idée de départ, une fin intéressante et absolument rien d'intéressant entre le générique de début et les 15 dernières minutes du film. De nouveau, la promotion à grand coup de petite phrase aura fonctionné et une fois le film vu, on sent que l'on s'est fait de nouveau avoir par un film qui tourne à vide.

Get Out : Photo Allison Williams, Daniel Kaluuya

On a vraiment l'impression que l'idée de départ devait être développée sur tout le film, mais que plus on avance, plus on hésite à développer quoique ce soit, et qu'au final, on se retrouve devant une coquille vide, qui aurait mérité un meilleur traitement. On se retrouve devant un film qui peut-être considéré comme du sous Shyamalan mauvaise période, ce qui est difficile à imaginer.

Heureusement que le casting principal de ce film arrive à faire le nécessaire pour sortir de ce naufrage. En particulier, Daniel Kaluuya et Allison Williams, car le reste du casting reste tout de même assez fade avec des personnages tout droit sortis de American Nightmare.

 

Une nouvelle production BlumHouse survendu, comme d'habitude, on pourrait dire. Comme toujours, une bonne idée de départ et 15 dernières minutes intéressantes, sauf qu'entre les deux, c'est le vide complet. On a l'impression que l'on n'a pas voulu développer l'idée de départ et de partir sur une espèce de truc fantastique/surnaturel à deux sous et que finalement, ce n'est que l'ennui qui régnera. Un manque de développement évident dans le scénario que tentera de rattraper le casting qui lui est efficace, mais pas assez pour ne pas considérer que ce film est une énième arnaque sortie de chez BlumHouse.

1