b19a8b43-0237-41cb-92b4-3ce959685c57[1]

Alien : Covenant

Sorti le 10 mai 2017

2h02

Action, Science-fiction, Epouvante-Horreur

De Ridley Scott Avec Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup...

Distribué par 20th_century_fox-logo

Cimemas_Gaumont_Pathe_(les)_logointerdiction-12-ansLes membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

Alien: Covenant : Photo

Alors qu'avec Prometheus, Ridley Scott faisait un retour à la SF avec un film original, c'est petit à petit que son Prometheus s'est dirigé vers la case du prequel à la saga Alien. Chose qui n'aurait pas été une mauvaise idée, mais Prometheus n'allait pas assez loin, que ce soit dans l'originalité que dans le rapprochement avec Alien.

Malgré cela, une suite à été mise en chantier (suite qui devrait se voir suivie par 2 ou 3 autres films pour faire le lien avec la première saga), et rapidement ce second volet a vu son titre se changer pour devenir Alien : Covenant. Si vous vous attendiez à avoir les réponses aux questions que se posaient le personnage d'Elizabeth Shaw (Noomi Rapace) dans Prometheus, vous pouvez toujours les attendre, car elles ont été totalement éclipsées dans ce second volet, et vu la tournure dans le film, on ne répondra jamais à ces questions.

Alien: Covenant : Photo Billy Crudup, Callie Hernandez, Carmen Ejogo, Danny McBride, Demian Bichir

Alors que le Covenant se dirige vers sa destination, un problème oblige l'équipage à sortir de son sommeil cryogénique, et quelques instants après, ils reçoivent un message mystérieux provenant d'une planète habitable. Ce n'est pas l'originalité de ce début de film qui saute aux yeux, car toute ressemblance avec le premier volet de la saga n'est certainement pas faite exprès.

Une fois sur la planète, contamination, bestioles qui sortent des corps, retour d'un personnage de Prometheus, révélation à deux sous sur l'origine des Aliens sous la forme que l'on connait dans la saga d'origine et quelques twist prévisible à des kilomètres. Voilà l'histoire complète de cet Alien : Covenant, et dans le détail, on aurait pu espérer beaucoup mieux.

Alien: Covenant : Photo Amy Seimetz, Carmen Ejogo

Le scénario d'Alien Covenant n'est qu'une énième resucée de ce que l'on a déjà pu voir dans les autres films. L'angoisse du huit clos d'Alien, le huitième passager, certains moments d'action comme dans Aliens, le visuel magnifique de Prometheus... Ce Alien Covenant n'a rien d'original, et le peu d'originalité est totalement bateau et bâclé pour essayer de se rattraper entre les 2 sagas à grand coup d'incohérences se cumulant très rapidement.

Et ce n'est pas mieux pour les personnages qui manquent cruellement de développement. Seul le personnage de Michael Fassbender a été développé, et encore niveau développement, on aurait pu espérer mieux, car c'est totalement une répétition du premier volet d'Alien. Les autres personnages ne servent à rien, en dehors de servir de chair à canon, et l'on regrette que le personnage d'Elizabeth Shaw ne soit plus, car c'était la seule qui aurait eu les épaules pour être la nouvelle Ripley, car dans ce nouveau volet, les personnages sont fades et n'ont rien d'intéressant à proposer.

Alien: Covenant : Photo

En dehors des effets spéciaux, du visuel en général et du côté gore, il n'y a rien qui puisse permettre de satisfaire les fans de la saga Alien qui ne verront dans ce film, qu'une tentative totalement futile de faire revenir ceux déçus par la tournure prise dans Prometheus en n'apportant rien de nouveau contrairement à ce qu'avait fait James Cameron, David Ficher, et même Jean-Pierre Jeunet.

Malheureusement, tous les meilleurs moments d'Alien Covenant se trouvent dans la bande-annonce, tout le reste n'est que du remplissage par le vide. Ce nouveau volet suivant Prometheus n'est qu'un film sans aucune imagination, qui ne fait que reprendre ce que l'on a déjà vu dans la saga originale, et éclipsant totalement les questions posées à la fin de Prometheus. Et l'on ne fait que passer d'une scène bateau à une autre, avec différent twist tous aussi prévisible les uns que les autres, et les explications sur l'origine de la forme des Aliens sont totalement débiles, en plus d'être rapidement prévisibles. Une énorme déception pour quelques minutes intéressantes.

11