368457[1]

Moi, Moche et Méchant 3 (Despicable Me 3)

Sorti le 5 juillet 2017

1h30

Aventure, Comédie, Animation

De Pierre Coffin, Kyle Balda... Avec Gad Elmaleh, Audrey Lamy, David Marsais...

Distribué par universal-logo-bw_6637282

Cimemas_Gaumont_Pathe_(les)_logo3dDans ce troisième volet, Balthazar Bratt, un ancien enfant star reste obnubilé par le rôle qu'il a interprété dans les années 80. Il va devenir l'ennemi juré de Gru.

 

Moi, Moche et Méchant 3 : Photo

Alors que le premier volet de Moi, Moche et Méchant avait percé à la surprise même du distributeur, des producteurs et de l'équipe du film, s'en est suivi une suite et un spin-off consacré aux minions. Voilà qu'arrive un quatrième film sur cet univers et plus précisément, la troisième aventure de Gru.

On reprend la même recette, on ajoute quelques ingrédients et l'on recommence.

Moi, Moche et Méchant 3 : Photo

En fait, ce n'est pas tout à fait vrai, car même si l'on a principalement les mêmes ingrédients que dans les précédents volets, les proportions ont tout de même changé.

Faut être honnête, c'est encore une fois la même chose, l'originalité n'est pas vraiment de mise. Par contre, quelques modifications ont été faites, mais ce n'est pas du tout à l'avantage du film.

Au niveau de l'histoire, et au niveau de la construction scénaristique, c'est toujours la même chose. Par contre, on nous amène un nouveau personnage dan la famille de Gru. Et pourtant, ce qui aurait pu être l'élément central du film, ne sera en fait qu'un artifice très mal mis en place et très mal utilisé. La relation entre Gru et Dru est au second plan, le retour de Gru du côté du mal également alors que c'est ce qui est principalement vendu dans les bandes-annonces. L'élément principal de ce film est encore et toujours Gru qui affronte un méchant qui se proclame le plus méchant des méchants. La relation des deux frères passe en arrière-plan, les filles ne sont plus qu'accessoires, et les minions les rejoignent rapidement, car à ce niveau la recette a été modifiée.

Contrairement aux précédents films de cette trilogie, les minions sont beaucoup moins présents qu'avant et deviennent l'unique moment drôle du film. On ne comprend pas vraiment ce changement assez radical au niveau du contenu scénaristique vu que l'on a toujours les mêmes scénaristes derrière les films. De même, on ne sait pas si c'est le scénario qui est écrit de cette façon ou si c'est le montage qui est en cause, car contrairement aux précédents films, on n'a vraiment pas l'impression de regarder un film complet avec un début, un milieu et une fin. On a vraiment l'impression qu'on est en face de plusieurs courts-métrages qui ont été rattachés au sujet principal du film.

Moi, Moche et Méchant 3 : Photo

De plus, le vœu de pas mal de monde n'a pas été entendu, car il n'y a pas eu de changement au niveau du casting vocal du personnage de Lucy. De nouveau, c'est Audrey Lamy qui prête sa voix au personnage et si l'on n'est vraiment pas fan, on se retrouve en pleine torture à chaque fois que le personnage est présent. Non seulement, la voix n'est pas celle qui colle le mieux, mais en plus, l'actrice joue aussi mal que dans la série Scènes de ménages. Les dialogues sont totalement exagérés dans la totalité des scènes.

Si au niveau de l'animation, on est toujours à un bon niveau, la 3D perd en qualité. Si la 3D est bien présente au début du film, que ce soit au niveau des sorties d'écran ou de la profondeur, plus l'on avance dans le film, plus la 3D se fait discrète au point même qu'il n'y a même plus d'éléments mis en place pour donner un sens à l'utilisation de la 3D.

 

Moi, Moche et Méchant 3 est le troisième volet des aventures de Gru. Alors que l'on nous annonçait un film qui se pencherait sur la nouvelle relation entre Gru et son frère Dru, en fait de nouveau, on se retrouve avec la même histoire. Troisième volet et toujours la même chose, car c'est de nouveau Gru contre un super méchant qui est mis en avant, mais cette fois-ci, tout le reste a été mis arrière plan : la fameuse relation entre les deux frères, les filles, et même les minions sont passés en arrière-plan. De plus, on n'a pas vraiment l'impression de voir un film, mais plutôt l'enchaînement de plusieurs courts-métrages accrochés les uns aux autres. La 3D bien présente au début, disparaît assez rapidement. Et l'on a toujours l'erreur au niveau du casting vocal que représente Audrey Lamy. Ce troisième volet de Moi, Moche et Méchant est vraiment moyen, manque d'originalité et montre un essoufflement brutal de cette saga de l'animation.

11demi